2. La transformation

Extraire la fibre du coton nécessite des moyens et un savoir-faire. En Afrique surtout, seuls les SC disposent de ces capacités qui, depuis des années, produisent la fibre de coton et à  la vendent à  d’autres acteurs nommés négociants. Depuis la fermeture de la société Faso Dan Fani, le Burkina Faso ne dispose pas d’usine moderne de transformation du coton en matière de filature et de confection de tissu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *