Le Conseil de Gestion dans les 28 UPPC

admin 1 juillet 2014 0

Après l’annonce des prix du coton et des intrants coton au Burkina, faite par l’Association Interprofessionnelle du Coton du Burkina (AIC B) le mardi 15 avril 2014, le Conseil de gestion de l’UNPCB a entamé une campagne de communication en direction de ses adhérents.

Cette campagne a consisté à  l’organisation d’une série d’activités d’information et de sensibilisation.

La tournée d’information, menée par le Conseil de Gestion du 23 avril au 13 juin 2014, a été l’activité phare. Elle avait pour objectif d’informer et de galvaniser les producteurs de coton pour la réussite la réussite de la campagne cotonnière 2014-2015.


Avant de se rendre dans les Unions provinciales de producteurs de coton, le Conseil de Gestion de l’UNPCB a convié, le mardi 22 avril, les présidents de toutes les Unions Provinciales de Producteurs de Coton (UPPC) à  une réunion d’information et d’échanges sur le prix du coton et ceux des intrants de la campagne 2014-2015.

Dès le lendemain de cette réunion, soit le mercredi 23 avril 2014, les dix membres du Conseil de Gestion se sont rendus à  l’UPPC Houet à  fin d’informer les producteurs de la province sur le prix final du kilogramme de coton de la campagne 2013-2014, le prix du coton et des intrants de la campagne 2014-2015. Ils ont aussi donné des conseils pour la réussite de la campagne agricole.

Après l’UPPC Houet, le Conseil de Gestion s’est rendu dans les 27 autres UPPC membres de l’UNPCB. Ce périple a duré près de 2 mois, du mercredi 23 avril au vendredi 13 juin 2014.

arriveecg_nadiagou.jpg

Arrivée de la délégation UNPCB à  Nadiagou dans la Kompienga.

Dans toutes les localités ou les décideurs de l’UNPCB ont fait halte, ils ont été accueillis avec enthousiasme par les producteurs. A la fin de chacune des rencontres, la satisfaction se lisait sur les visages et ceux à  qui les journalistes ont tendu leurs micros ont, dans leur grande majorité, affirmé mieux comprendre le mécanisme de fixation du prix du coton et ont rassuré qu’ils ne réduiront pas les hectares qu’ils dédient à  la production cotonnière.

Nous saluons le président de l’UNPCB pour ces propos, nous saluons son équipe. La rencontre d’aujourd’hui a été très intéressante, cela nous encourage à  rester dans la production. Le coton à  ce prix là , reste rentable. Puisse DIEU protéger le Burkina” a tenu à  dire, à  l’issue de la rencontre avec les producteurs de coton de cette province, M. TRAORE, un producteur de coton de la province du Kénédougou.

presisageskenedougou.jpg

Le président de l’UNPCB avec des sages de la province du Kénédougou.

Leave A Response »