Présentation

PRESENTATION DU PROGRAMME COTON BIOLOGIQUE ET EQUITABLE (PCBE) DE L’UNPCB

Début : Campagne agricole 2004/2005

Maîtrise d’ouvrage : UNPCB

PTF successifs depuis2004 : ICCO, Oxfam Belgique, UEMOA, USAID C4CP, USAID WACIP, AFD/APROCA, Seco, Helvetas, transfair, CRS, Région Bretagne.

Types de produits : Coton bio-équitable et produits de rotations biologiques (sésame, soja) , amandes de Karité biologique.

Objectif du PCBE: Amélioration les revenus et partant des conditions de vie des femmes et des petits producteurs exclus du système de culture du coton conventionnel.

L’UNPCB a obtenu la double certification biologique et équitable pour le coton depuis 2005.

ZONES D’INTERVENTION: Le programme intervient dans sept (7) zones:  Banfora, Ioba, Ziro, Nayala, Oubritenga, Tenkodogo et Fada.

LES AVANTAGES  DE PRODUCTION DU COTON BIOLOGIQUE ET EQUITABLE

Au niveau environnemental :

L’acquisition des producteurs de nouvelles méthodes  de production plus respectueuses  de l’environnement et qui permettent de produire durablement sur les mêmes sols, tout en respectant la rotation culturale. Dans un contexte de difficulté d’accès à la terre, les bonnes pratiques proposées aux producteurs leurs permettent de mieux résister à la variabilité et aux changements climatiques.

Au niveau économique :

L’analyse de l’utilisation des revenus montre que les cultures biologiques ont un impact positif sur le bien être des productrices (eurs) et leurs familles. En effet, les revenus qui en sont issus  améliorent les conditions d’accès aux soins de santé, à  l’éducation, permettent l’achat des vivres pour faire face à la période de soudure. Il est important de noter que les femmes productrices de coton bio-équitable participent de manière importante aux dépenses familiales ( santé, éducation…) alors que ces dépenses sont traditionnellement laissées à la charge de l’homme.

Au niveau social :

Grâce à la prime équitable reçue par les groupements de producteurs de coton bio, sur le plan communautaire, on peut citer la réalisation  de forage, de magasins, de cantines scolaires, l’organisation de sessions  d’alphabétisation, etc….

« VISION DU PCBE: Un nombre significatif et croissant de producteurs et productrices au Burkina Faso ont améliorés leurs conditions de vie d’une manière durable en adoptant la production biologique et en commercialisant leurs produits via des filières biologiques et équitables. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *