IMG-20190702-WA0069Depuis 2004, l’Union Nationale des sociétés coopératives des Producteurs de Coton du Burkina (UNPCB) conduit un programme de promotion de la culture de coton biologique et équitable et filières associées avec l’accompagnement successif des partenaires techniques et financiers dont le département de l’agriculture des Etats-Unis USDA à travers le projet RECOLTE de Catholic Reliefs Services (CRS).Elle a bénéficié dans ce sens  de l’implémentation de la solution ICT4D (Technologies de l’Information et de la Communication pour le Développement) qui s’est traduite par deux phases. D’abord en avril 2015 avec la formation du staff technique  et ensuite en juin 2016 avec un renforcement de capacité des agents de base. S’inscrivant toujours dans une perspective  de former et de renforcer les compétences des acteurs  à divers niveaux de responsabilités pour une bonne utilisation des connaissances indispensables à la maitrise de l’administration et la gestion de la solution ICT4D ; il s’est tenue du 30 juin au 03 juillet 2019 au sein de l’UNPCB, des séances de formation du dispositif technique coton biologique. Conduites par les services Suivi-Evaluation de l’UNPCB et de CRS, ces formations ont concerné les Agents Technique Bio, les gestionnaires de ferme, les Chefs de Zone et certains agents du service agroéconomie.  A l’occasion, les participants ont été doté  de kits qui  simplifieront désormais le processus de collecte de données via le remplacement des formulaires papiers par des formulaires électroniques ; toute chose qui faciliterait l’importation  des textes, des données numériques, des coordonnées GPS, des photos, des vidéos, des codes-barres et des sons sur un serveur en ligne…

IMG-20190702-WA0059Pour M. Nana David, chef de service suivi-évaluation de l’UNPCB : « Formés sur les principales fonctionnalités de la plateforme COMMCARE et Power BI, les acteurs mèneront désormais en toute efficience  les enquêtes statistiques et fourniront par conséquent des données plus fiables.  »  Ces quatre (04) jours d’échanges se sont montrés très enrichissants. Les compétences acquises pour la maîtrise de la plateforme COMMCARE et Power BI  au plan administratif, juridique, technique, technologique, financier et économique, auront sans nul doute, des retombées positives dans le suivi des producteurs du coton biologique.

Décision relative au prix d’achat de coton graine biologique

DSC_0202

Il s’est tenu du 06 au 07 Mars 2019 au siège de l’UNPCB BOBO, un atelier du service agroéconomie de l’UNPCB. Cet atelier visait à analyser les performances du programme coton biologique afin de lui donner une nouvelle impulsion dans la perspective d’une rentabilité et d’une durabilité du système de production, gage d’une autonomisation de la sous filière coton biologique.
Membres du conseil d’administration de l’UNPCB, chefs de services, équipe du coton biologique et représentant du partenaire Catholic Relief Services (CRS), c’est environ une quatre vingtaine (80) de participants qui se sont réunis pour échanger sur l’avenir du coton biologique. Les réalisations de la campagne agricole 2018-2019 se sont montrées très insatisfaisantes. En effet, de 2000 tonnes de production en coton graine prévues sur une superficie de 4900 hectares et avec 10200 producteurs, c’est un bilan de 1047 tonnes de production en coton graine sur une superficie de 2726 hectares avec 7166 producteurs qui est sous les projecteurs en cette fin de campagne. Pour relever la pente en déclinaison de cette production, trois commissions de réflexion ont été constituées séance tenante. Les difficultés administratives ainsi que celles liées à la production et à la gestion des fermes ont été décelées par ces commissions. Les solutions, les acteurs, les moyens et les mesures d’accompagnement, autant d’aspects qui ont été examinés lors des travaux des différentes commissions. La restitution des travaux en plénière et les échanges avec le conseil d’administration ont permis d’aboutir à la formulation de recommandations pertinentes et à l’élaboration d’un plan d’actions. De l’augmentation du l’effectif des Agents Techniques Bio (ATB), à la conquête de nouvelles zones et du renforcement des capacités du dispositif techniques et des producteurs, en passant par un engagement et un suivi efficient du conseil d’administration ; c’est toute une panoplie d’actions qui seront mises en œuvre pour booster la production du coton biologique. Pour le président de l’UNPCB Bambou BIHOUM « cet atelier a été le cadre idéal pour que tout un chacun apporte sa pierre à l’édification de la sous filière coton bio. Rappelez-vous que c’est grâce aux efforts conjugués de tous que nous avons pu nous acquérir une usine d’égrenage qui sera fonctionnelle dans les mois à venir. Il nous revient donc à tous, de nous donner corps et âme pour le respect des engagements qui ont été pris lors de cet atelier. Je suis convaincu que dans une unité d’esprit et avec l’abnégation de tout un chacun, nous pouvons parvenir à autonomiser l’UNPCB via la production du coton biologique ».C’est donc une équipe technique plus que déterminée et un conseil d’administration engagé qui ont fixés la barre des objectifs. L’UNPCB prévoit ainsi clore la campagne 2019-2020 avec 11900 producteurs et une production en coton graine de 2285 tonnes sur une superficie totale de 5430 hectares. Du reste, les doigts sont croisés pour que le « dieu de la pluviométrie » soit du côté des producteurs.
(TF)