coton_bio_burkina

Jeudi dernier, à l’occasion de la cérémonie de lancement de la promotion du Salon international du coton et du textile (Sicot), qui se tiendra du 27 au 29 septembre prochain à Koudougou, un protocole d’entente a été signé entre la Société burkinabè des fibres textiles (Sofitex) et l’Union nationale des producteurs de coton du Burkina (SCoop-UNPCB).

L’accord porte sur la construction d’une unité d’égrenage de coton biologique, un investissement de l’ordre de FCFA 2 milliards (€ 3,04 millions) et dont la première pierre a été posée jeudi. Ce serait la première d’Afrique.

Quant au Sicot, il aura pour thème « la transformation intégrée du coton, facteur de création d’emplois et de richesses« . Ce salon a poru objectif principal de mettre en valeur le secteur du coton et à faire du Burkina Faso le carrefour africain où les grandes préoccupations des acteurs de la chaîne de valeur coton seront périodiquement discutées, a-t-il été indiqué en Conseil des ministres.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *