M08Le projet MODHEM (Mobile Data for Moving Herd Management and better incomes) est initié par la SNV qui est une organisation Néerlandaise de Développement. Il se veut de renforcer les capacités de résilience des petits producteurs afin de les rendre capables de résister aux effets des changements du climat, améliorer leurs productions et leurs revenus de manière durable dans ce contexte de changement climatique. De ce fait, il propose d’utiliser l’imagerie satellitaire et la téléphonie mobile pour fournir aux producteurs les produits informatifs relatifs au climat, aux prix des produits animaux et végétaux, aux pâturages pour faciliter la mobilité du bétail…
Le Ministère des Ressources Animales et Halieutiques et l’UNPCB abritant le point focal du projet, se sont donc engagés à mettre en œuvre des activités de développement qui s’inscrivent dans la vision du projet. C’est dans cette perspective que se sont tenues les 16, 17, 19 Septembre 2019 à Banfora, Bobo-Dioulasso et Dédougou, des séances de formations visant à renforcer les capacités des acteurs intervenants dans la réalisation du projet.
Au total 95 agents comprenant 65 agents de proximité (Agents Techniques Bio, Chefs de Zone et Conseillers en Gestion), 8 Inspecteurs Provinciaux de Gestion, 10 Présidents d’Unions Provinciales des Producteurs de Coton, 8 cadres de l’UNPCB et 4 Elus du Conseil d’Administration de l’UNPCB se sont appropriés les outils et supports didactiques du projet. Les agents de terrain identifiés dans les régions des Cascades, Hauts Bassins et Boucle du Mouhoun iront former les producteurs de leurs zones d’interventions respectives à travers des sessions d’animation.
Pour M. Kassoum OUEDRAOGO , Expert en Intégration Transhumance Agriculture à la SNV et formateur lors des différentes sessions , « L’objectif des formations qui était d’outiller les acteurs de l’UNPCB sur l’utilisation des produits du projet MODHEM pour favoriser une bonne compréhension des enjeux en vue de réaliser les indicateurs de résultats du projet, a été atteint. Je salue le dynamisme avec lequel les participants ont pris part à la formation et je suis convaincu que ces formations porteront des fruits au-delà de nos attentes, des fruits surtout bénéfiques pour les acteurs du secteur agro-pastoral »
A l’issu de ces différentes formations faites de discussion, d’étude de cas et des tests d’applications du téléphone, M. Mady ZONGO, Chef de service Formation et appuis aux OPC, affirme que « L’UNPCB à travers ses animateurs, compte former et sensibiliser 75 000 producteurs sur les avantages des produits et services Garbal ; Garbal étant le nom commercial des produits MODHEM »

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *