Le coton est l’une des principales sources de revenus monétaires pour des millions de producteurs africains. Les soutiens internes à  la production et les subventions à  l’exportation accordées au coton par les pays développés ont des conséquences néfastes sur les économies des pays africains producteurs de coton.
Pour ce faire, les membres de l’Organisation Mondiale du Commerce ont adopté en juillet 2004 à  Genève et réaffirmé à  la sixième (6ème) Conférence Ministérielle de l’Organisation Mondiale du Commerce, tenue à  Hong Kong en décembre 2005, la décision que la question du Coton bénéficie d’un « traitement ambitieux, rapide et spécifique ».

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *