DSC_0583

L’Assemblée Générale de l’Association Interprofessionnelle du Coton du Burkina (AICB) s’est tenue le 12 avril 2019 à la Maison du Coton à Ouagadougou. Au cours de cette rencontre, l’AICB, fidèle  ses habitudes, a procédé au bilan de la campagne 2018/2019 et pris d’importantes décisions en vue, non seulement de la préparation de la nouvelle campagne cotonnière 2019/2020, mais aussi et surtout dans l’optique d’une véritable relance de la production cotonnière. Au cours de sa traditionnelle conférence de presse tenue le samedi 13 avril 2019, les acteurs de la filière ont présentés les grandes lignes qui ont été abordées lors de leur Assemblée de la veille. De la réduction des prix de cession des intrants (cf. la décision N° 002/2019/AICB) à l’augmentation du prix d’achat plancher du coton graine (cf. la décision N°001/2019/AICB) en passant par la décision de contribuer à hauteur de 4, 350 milliards FCFA à l’apurement des dettes internes et externes de la campagne 2018-2019 soit un versement aux producteurs d’un montant de 10FCFA/Kg de coton , l’AICB n’a ménagé aucun effort pour une relance véritable de la production cotonnière. L’objectif de la production nationale  2018/2019 de coton graine est ainsi fixé à 800.000 tonnes. Le pays des « hommes intègres » qui occupe cette année la 4ème place avec 436 000 tonnes derrière le Bénin qui passe en première position avec 675 000 tonnes, le Mali avec 653 000 tonnes et la Côte d’Ivoire avec 455 000 tonnes, espère cette année être à la tête avec la clémence de « Dame nature ».

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *