CRS1

Cérémonie de visite commentée de la ferme semencière biologique de Koumbo et de remise symbolique de matériels et de financement

Le 10 Novembre 2016, le Catholic Relief Services – US Conference of Catholic Bishops (CRS) et L’Union Nationale des Producteurs de Coton du Burkina (UNPCB) ont organisé une cérémonie de visite commentée de la ferme semencière biologique de Koumbo/Leo et de remise symbolique de matériels et de financement aux producteurs et structures partenaires de mise en oeuvre du projet RECOLTE. Cette cérémonie était placée sous la Présidence de son Excellence Monsieur le Président du Faso, représenté par son Conseiller Spécial, Chargé de l’Agriculture et de la Sécurité Alimentaire, Monsieur Moussa KABORE. Le niveau de l’évènement a également été rehaussé par la participation du Chargé d’Af¬faires, Ambassadeur at intérim des Etats-Unis Monsieur David YOUNG, du Représentant Résident de CRS au Burkina Faso, Monsieur Dominique BANGRE, du Président de l’UNPCB Monsieur Karim TRAORE.

Cette cérémonie rentrait dans le cadre des actions de visibilité du projet Reve¬nue through Cotton Livelihoods, Trade and Equity (RECOLTE) financé par le Département de l’Agriculture des Etats-Unis (USDA). Ce projet de cinq ans (sep¬tembre 2013 – septembre 2018) est mis en oeuvre par Catholic Relief Services en collaboration avec l’Union Nationale des Producteurs de Coton du Burkina (UNPCB) et avec l’appui technique du Programme Coton de l’Institut de l’Envi-ronnement et de Recherches Agricoles (INERA). Avec un financement d’environ

six milliards et demi de FCFA, le but du projet est de moderniser la chaine de valeur coton biologique, augmenter les revenus, les perspectives économiques et la sécurité alimentaire de plus de 10 000 petits producteurs au Burkina dont la majorité est constituée de femmes. Ce projet entre en droite ligne du troisième défi majeur identifié dans le Programme National de Développement Economique et Social (PNDES) “ le développement des bases produc¬tives et de la compétitivité des secteurs de production et de transformation des produits nationaux, pour un développement industriel durable, générateur d’emplois.”

Le Conseiller Spécial du Président et les hôtes de marques ont pu apprécier le bon niveau de mise en oeuvre du projet à travers toutes les activités présentées et les dons et financements effectués lors de cette cérémonie.

crs2La visite commentée de la ferme a été l’occasion de voir l’étendue de l’investissement fait par le projet pour le volet production de semences de qualité. La ferme de Koumbo est l’une de trois fermes installées par le projet RECOLTE. Sur une superficie moyenne de 20 hectares la production de semences de base de coton biologique et des cultures de rotation (sésame, arachide) est faite sous la houlette de l’UNPCB avec l’appui technique de l’INERA et du centre AgriLife de l’Université de Texas A&M aux Etats-Unis. La ferme entièrement clôturée, dotée d’un tracteur complet, équipée d’un forage, d’une plateforme de séchage, d’un magasin de stockage et de bureau pour les gestionnaires, assure également la fonction de site de pré-vulgarisation d’innovations techniques mais aussi de formation des productrices et producteurs de coton bio-logique. Une approche intégrée réussie de résolution de la question de la qualité des semences produites et de leur disponibilité pour une production stable de coton bio¬logique est en cours sous l’égide du projet RECOLTE. Une enveloppe globale d’envi¬ron 150 millions de FCFA a été consacrée à l’aménagement et a l’équipement de ces fermes. Par ailleurs, il faut noter la présence d’autres acteurs intervenant dans la mise en oeuvre des activités du projet qui ont fait des présentations dans les stands pour l’oc¬casion. Le projet RECOLTE avec ses parte¬naires a été très actif dans l’introduction de technologies améliorées nouvelles pour le renforcement de capacités des acteurs de la sous-filière coton biologique, la gestion de la fertilité, la gestion intégrée des parasites mais également l’introduction remarquée par le projet RECOLTE des TIC pour la collecte électronique de données, leurs traitements et analyse en temps réel.

crs3Le second acte de cette cérémonie a été la remise symbolique de matériels agricoles aux producteurs par Monsieur Karim TRAORE, Président de l’UNPCB. La stratégie d’équipement mise en place par le projet RECOLTE avec une subvention de 50% au profit des bénéficiaires est un axe important qui a rencontré l’assentiment de Monsieur le Conseiller Spécial du Président de Faso, Chargé de l’Agriculture et de la Sécurité Alimentaire et des personnali¬tés invitées. Une remise symbolique de matériels de culture attelée a été faite. Le montant global de l’enveloppe consacrée à cette activité est de près de 253 millions de FCFA pour renforcer la mécanisation de l’activité de production, axe important pour le développement du secteur agricole et qui touchera plus de 2600 petits producteurs.

La remise symbolique d’équipement faite par le Chargé d’Affaires des Etats-Unis au Burkina Faso, Monsieur David YOUNG et le Représentant Résident de CRS au Burkina Faso, Mon¬sieur Dominique BANGRE à l’UNPCB et à l’INERA a été le troisième acte de cette cérémonie riche en apprentissage. C’est une dotation de trois tracteurs complets, de trois véhicules et de deux douzaines de motocyclettes qui a été faite à l’UNPCB et au programme coton de l’INERA par le projet RECOLTE sous l’égide du CRS. Ces investissements qui renforcent les capacités d’intervention et de couverture géographique des aires de production du coton biologique équivalent au montant global de près de 178 millions de FCFA. Ils serviront à renforcer les moyens de travail pour un conseil aux exploitations agricoles efficace et le plus proche possible des 10000 productrices et producteurs de coton biologique cible au terme du projet RECOLTE.

Last but not least, le dernier acte de la cérémonie a été posé par Monsieur KABORE Moussa, Conseiller Spécial du Président du Faso, représentant son Excellence Monsieur le Président de la République, Président de la cérémonie. Monsieur KABORE a remis un chèque symbo¬lique du montant de 1 262 222 FCFA à l’association des femmes productrices de coton biolo¬gique du groupement de producteurs de Bedounkale 2. Ce montant servira au financement d’activités génératrices de revenus pour les femmes. Le montant global du financement prévu par le projet de près de 70 millions de FCFA permettra de toucher 109 associations pour environ 3000 femmes productrices à travers les huit zones de productions de coton biologique dans le pays.

Ces actes concrets posés ont amené l’ensemble des autorités présentes à donner un véritable satisfecit à Catholic Relief Services pour son intervention et remercier le Département de l’Agriculture des Etats-Unis pour le financement. Dans son discours, Monsieur David YOUNG, au nom de l’Ambassade des Etats-Unis a magnifié la coopération toujours exemplaire entre son pays et le Burkina et rassuré l’audience de l’engagement continue à accompagner le Gouvernement dans son effort de développement du pays. Il a dit toute sa satisfaction par rapport aux réalisations du projet et les gages de durabilité qui sont ainsi posés faisant de ce « don du peuple Américain au peuple Burkinabè » un investissement bien exécuté par CRS.

crs4Monsieur KABORE Moussa, au nom de son Excellence monsieur le Président du Faso, a exprimé ses remerciements au bailleur (USDA) pour le financement, félicité les acteurs du projet pour la bonne exécution des activités, l’efficacité dans l’utilisation des ressources à travers les actions bien pensées qu’il a pu voir lui-même. Il a également noté l’adhésion des acteurs mais aussi leur engagement qui sont les germes d’effets et d’impacts durables de tout projet. Monsieur KABORE a demandé à Monsieur YOUNG de traduire toute sa satis¬faction aux plus hautes autorités de USDA pour cette réussite en cours à travers ce projet RECOLTE mais également l’engagement du Gouvernement du Burkina Faso dans le parte¬nariat stratégique avec les Etats-Unis. Il a demandé un soutien et un accompagnement addi¬tionnels pour les perspectives envisageables qui sont selon lui de deux ordres :

  • L’organisation au Burkina Faso d’un salon international du textile et de la cotonnade ;
  • La création d’une société de transport, d’égrenage, de transformation et de commer¬cialisation du coton biologique.

Le Conseiller Spécial Chargé de l’Agriculture et de la Sécurité Alimentaire, Monsieur Moussa KABORE, a demandé au projet et au représentant du bailleur (USDA) de réfléchir sur ces « attentes exprimées par Son Excellence Monsieur le Président du Faso » pour poser le dé¬cor de la suite de la mise en oeuvre du projet et renforcer l’impact de ses actions. Sur ce, les responsables du projet ont assurés de la prise en charge de ces attentes dans les activités et qui pourraient voir le jour en 2017 et 2018.

C’est sur ces notes de prospectives que la cérémonie s’est terminée par les interviews des autorités présentes et un cocktail offert par le CRS aux autorités et invités.

LOCAL PARTNERS : UNPCB

INTERNATIONAL PARTNER : USDA

CRS BURKINA FASO

Zone industrielle Gounghin

01 BP 469 Ouagadougou 01

Tel. : +226 25 34 31 65

www.crs.org

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *