Rechercher :

Les fora de la campagne cotonnière 2019-2020 ont bien débutés.

20190423_110546Hier mardi 23 avril 2019 à 10H, les acteurs de la filière coton se sont réunis à N’dorola pour le début des fora. Les échanges ont portés sur les résultats de la campagne cotonnière 2018/2019, les perspectives et le plan d’actions pour la campagne 2019/2020. Les nombreuses questions des producteurs ont trouvées des réponses satisfaisantes. Ces derniers  ont salués les actions de l’AICB ainsi que l’accompagnement de l’Etat quant à l’augmentation du prix d’achat du coton et  la réduction des prix de cession des intrants.  Toutefois, les vaillants producteurs exhortent les différents acteurs et décideurs   à redoubler d’efforts en faveur de la filière notamment pour ce qui est du prix de cession des intrants. Les producteurs s’engagent à produire  tout en espérant une bonne pluviométrie. Tout est bien qui finit bien ; c’est sur une note de satisfaction partagée que le premier forum prit fin aux alentours de 15H.

12ème réunion bilan annuelle du programme régional de production intégrée du coton en Afrique (PR-PICA)

Du 10 au 12 avril 2019, une délégation du Burkina Faso a effectué une mission à Cotonou (Bénin), en vue de participer aux travaux de la 12ème réunion bilan annuelle du Programme Régional de Production Intégrée du Coton en Afrique (PR-PICA). Placée sous l’autorité du Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche de la République du Bénin, cette 12ème réunion bilan PR-PICA, a enregistré la présence d’environ deux cent (200) participants, représentant des structures de Recherche, des Sociétés Cotonnières, des Interprofessions du coton et des Organisations de Producteurs de coton des pays membres du PR-PICA (Bénin, Burkina Faso, Mali, Sénégal, Côte d’Ivoire et Togo), ainsi que des représentants de la Commission de l’UEMOA, de l’ACA, de l’AProCA, de l’ICAC, du CIRAD, du CILSS et des firmes Agro-pharmaceutiques venant du monde entier.
Ce fut un cadre d’échange qui a permis de  prendre en compte les nouvelles préoccupations en matière de protection intégrée du
cotonnier, de gestion de la fertilité des sols, d’amélioration végétale et de renforcement des
capacités de tous les acteurs des filières coton, notamment les producteurs. De l’aperçu sur le déroulement de la campagne cotonnière 2018/2019 dans les pays PR-PICA (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Sénégal et Togo) aux échanges de groupes entre représentants des pays du PR-PICA et des firmes agro-pharmaceutiques et partenaires techniques et financiers, en passant par l’analyse de la gestion de la fertilité des sols et des itinéraires techniques en culture cotonnière en Afrique de l’Ouest, l’évaluation du comportement des variétés de semences des pays PR-PICA  et la gestion des ravageurs du cotonnier en Afrique de l’Ouest, campagne 2018/2019,  cette réunion fut très enrichissante. Les travaux de la 12ème réunion bilan de PR-PICA se sont terminés donc sur une note de satisfaction partagée.

L’Union Nationale des sociétés coopératives de Producteurs de Coton (UNPCB) reçoit une équipe du Programme Alimentaire Mondial (PAM) et de la Direction Générale de la Promotion du marché et de l’Economie Rurale (DGPER)

Ce jeudi 04 avril 2019, le Conseil d’Administration et le staff  managérial et technique de l’UNPCB ont accueillis au siège de l’UNPCB-BOBO, une délégation constituée des représentants du PAM et de la DGPER, qui est rattachée au ministère de l’économie. L’objectif de cette rencontre était de faire une  évaluation  du fonctionnement global de l’UNPCB depuis la base afin d’évaluer les capacités de l’Union à répondre aux appels d’offres du PAM. Les notes à l’issu de l’évaluation sont très satisfaisantes. En effet, l’UNPCB  a obtenu une note de 9,19 sur 10 et a été classée dans la catégorie « éléphant ». L’UNPCB ayant été reconnue comme une Organisation Paysanne avancée et fiable, elle espère donc parvenir dans les jours  à venir à la conclusion d’un partenariat durable avec le PAM.

Les capacités du dispositif COGES de l’UNPCB renforcées

formationOrganisée en trois (03) sessions de deux(02) jours chacune du 21 au 22 mars 2019 à Banfora, du 25 au 26 mars 2019 à Dédougou et du 28 au 29 mars 2019 à Koudougou, ce sont au total 91 agents du dispositif COGES de l’UNPCB soit 76 Conseillers en Gestion (COGES) et 15 Inspecteurs de Gestion (IPG) qui ont pu bénéficier d’une formation sur les outils de gestion et de suivi. Même si de  nombreux dirigeants restent encore perplexes à l’idée d’organiser une formation pour ses salariés, force est de reconnaître que la  formation est d’une grande efficacité dans la croissance de l’entreprise. C’est fort convaincu de cela que l’Union Nationale des Sociétés Coopératives de Producteurs de Coton (UNPCB), ne ménage aucun effort pour le renforcement des capacités de ses salariés.

Lire la suite

Promesse faite, promesse tenue

Le lancement officiel des activités  de la Banque Agricole Du Faso (BADF) a eu lieu ce vendredi 29 Mars 2019 à Ouagadougou au siège de ladite banque. L’éclat de la cérémonie a été rehaussé par la présence effective de  son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE. En rappel, lors des Journées Nationales des Paysans tenues en 2016 à Tenkodogo et en 2017 à Kaya, le président avait rassuré les paysans que leur banque qu’ils ont tant sollicitée verra bientôt le jour. Le bébé qui vient de naître appartient donc prioritairement à la plus grande famille du Burkina.  Avec un capital de 14 277 570 000 FCFA détenu par l’état burkinabé et ses démembrements, de nombreuses organisations professionnelles du monde rural, des entreprises privées du Burkina Faso et beaucoup de particuliers burkinabé, la BADF se veut être la banque de financement de l’agriculture au Burkina. Tout en nourrissant l’espoir que son accompagnement se fera dans les meilleures conditions surtout dans un pays où, seulement 15% des producteurs bénéficient des crédits bancaires comme l’a souligné M. Mamadou SEREME président du Conseil d’Administration, nous souhaitons bon vent à la nouvelle banque.