A la découverte du Nouveau Président de la faitière de la production cotonnière du Burkina Faso : Nikiebo N’KAMBI

NIKIEBO N’kambi, nouveau président de l’UNPCB

Né le 24 Octobre 1976 à Boni dans la province du Tuy, Nikiebo N’KAMBI est issue d’une famille d’agriculteurs. Depuis sa tendre enfance, il a appris à concilier l’école et les travaux  champêtres. En  2001, alors qu’il était en classe de Tle D au lycée de Houndé, il décide d’abandonner l’école du blanc pour le temple du savoir agricole,  devenant ainsi le chef d’exploitation de sa famille.

En milieu rural,   le respect accordé à une famille étant tributaire de ses rendements champêtres, c’est avec abnégation qu’il travaillera de sorte à être remarquable. Conscient de la rentabilité de la culture du coton et de son impact positif sur l’économie du Burkina Faso, Nikiebo N’KAMBI en a fait la pierre angulaire de sa production agricole. Sur une superficie de 25 hectares qu’il envisage d’ailleurs accroitre, le nouveau porte-parole des producteurs de coton du Burkina, y fait pousser des cotonniers chaque année. Les autres spéculations telles que le maïs, le sorgho, le soja, le sésame sont cultivés sur une superficie d’environ 20 hectares. A côté de l’agriculture, l’élevage des volailles et de gros ruminants font partie des activités courantes du Président N’KAMBI.

Le président dans une exploitation cotonnière

Avant de présider désormais aux destinées de l’UNPCB, Nikiebo N’KAMBI a été Président de l’Union Départementale des Producteurs de Coton  de Boni et de  l’Union Provinciale des Producteurs de Coton du Tuy de 2010 à 2017 jusqu’à l’adoption de la loi OHADA par l’UNPCB mettant ainsi fin au cumul de postes. Dès lors, il abandonna la présidence au niveau départemental et fut élu de nouveau  par ses pairs  comme président provincial de 2017 à 2022. Maire de la commune de Boni de 2012 à 2014, il fut un citoyen intègre qui  mit son savoir et savoir-faire au service de sa commune.

Pour cette nouvelle aventure qui commence, Nikiebo N’KAMBI place son mandat de 05 ans sous le sceau de l’unité, de la responsabilisation, et du travail. Il envisage main dans la main avec les autres membres de son conseil d’administration, les techniciens et partenaires travaillé à mettre fin à cette crise de confiance que connaît la filière cotonnière ces dernières années. Dans une unité d’esprit et de partenariat gagnant- gagnant il se donne pour mission de veiller à une fédération des énergies pour que la production cotonnière du Burkina prenne de nouveau son envol. Le coton Burkinabé a de l’avenir, et c’est un président déterminé qui entend lui donner cet avenir radieux.

Nikiebo N’KAMBI a été élevé en 2013 au rang de chevalier de l’ordre de mérite du développement rural  agrafe agriculture.

About Franceline

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recent Comments

Aucun commentaire à afficher.