HACKED BY
GÖKTÜRK NEFERLER TİM

MEVZU BAHİS
VATANSA;

GERİSİ TEFERRUATTIR!

BİZLER VAR OLDUKÇA,
SİZLERE RAHAT UYKU YOK!

LEGION-SWEAZY-FLENDEX

Coton : Brasilia menace de sanctions Washington

C’est la guerre du coton entre le Brésil et les Etats-Unis. En guise de représailles aux subventions accordées aux producteurs de coton, lundi 8 mars 2010, le gouvernement brésilien a publié une liste de 102 produits américains qui seront taxés jusqu’à  50% à  l’importation. L’Organisation mondiale du commerce (OMC) avait autorisé le Brésil, en août dernier, à  réclamer des compensations aux Etats-Unis pour le préjudice causé par ces subventions. Le secrétaire américain au Commerce, Gary Locke, est le mardi 9 mars 2010 à  Brasilia pour tenter de trouver une solution.


C’est la guerre du coton entre le Brésil et les Etats-Unis. En guise de représailles aux subventions accordées aux producteurs de coton, lundi 8 mars 2010, le gouvernement brésilien a publié une liste de 102 produits américains qui seront taxés jusqu’à  50% à  l’importation. L’Organisation mondiale du commerce (OMC) avait autorisé le Brésil, en août dernier, à  réclamer des compensations aux Etats-Unis pour le préjudice causé par ces subventions. Le secrétaire américain au Commerce, Gary Locke, est le mardi 9 mars 2010 à  Brasilia pour tenter de trouver une solution.

Brasilia menace les Etats-Unis de représailles dans le but de les forcer à  cesser le versement des subventions accordées à  leurs producteurs de coton. Le litige remonte à  2002 et porte sur des subventions que les Etats-Unis accordent à  leurs producteurs de coton. A cette époque, l’Organisation mondiale du commerce avait demandé aux Etats-Unis de cesser toute contribution.
Malgré l’injonction, l’Etat américain est passé outre en poursuivant ses aides financières. D’o๠le réjudice, selon le Brésil qui affirme que grà¢ce aux aides de 3 milliards de dollars par an apportées à  ses producteurs de coton, les Etats-Unis ont pu se maintenir au deuxième rang mondial des exportateurs de coton.
Après huit ans de conflit, le Brésil a donc décidé de passer à  la vitesse supérieure et d’appliquer l’autorisation délivrée le 31 août dernier par l’OMC, d’imposer aux Etats-Unis des sanctions allant jusqu’à  830 millions de dollars par an.
C’est pour cette raison que l’Etat brésilien vient de publier une liste de produits américains dont la taxe à  l’importation va augmenter jusqu’à  50%. Cette augmentation entrera en vigueur dans 30 jours et sera valable pour toute l’année, sauf bien sûr, si Washington apporte une solution au conflit.
Déjà , le gouvernement brésilien a annoncé qu’il pourrait encore durcir le ton en appliquant d’autres sanctions économiques qui porteraient cette fois-ci sur les secteurs de la propriété intellectuelle ou des services.

http://www.reussirbusiness.com

About admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *