HACKED BY
GÖKTÜRK NEFERLER TİM

MEVZU BAHİS
VATANSA;

GERİSİ TEFERRUATTIR!

BİZLER VAR OLDUKÇA,
SİZLERE RAHAT UYKU YOK!

LEGION-SWEAZY-FLENDEX

Des leaders AProCA en visite au Burkina

La crise internationale que traverse le coton n’a rien entamé à  la réputation du Burkina Faso dans la production de l’or blanc.
Du 05 au 12 octobre 2009, des leaders producteurs de coton de pays membres de l’AProCA sont venus partager leur expérience en matière de production de coton avec les producteurs du Burkina Faso. La mission était constituée de trois producteurs influents dans la filière cotonnière de leur pays (à  savoir le Président de la FNPC du Sénégal, Vice Président de AProCA, d’un membre du bureau de l’UNPC du Togo, et Trésorier Adjoint de AProCA et d’un membre de l’organisation des producteurs et de l’AIC du Bénin). Ces responsables étaient accompagnés par des cadres de AProCA et d’institution partenaire.


La crise internationale que traverse le coton n’a rien entamé à  la réputation du Burkina Faso dans la production de l’or blanc.
Du 05 au 12 octobre 2009, des leaders producteurs de coton de pays membres de l’AProCA sont venus partager leur expérience en matière de production de coton avec les producteurs du Burkina Faso. La mission était constituée de trois producteurs influents dans la filière cotonnière de leur pays (à  savoir le Président de la FNPC du Sénégal, Vice Président de AProCA, d’un membre du bureau de l’UNPC du Togo, et Trésorier Adjoint de AProCA et d’un membre de l’organisation des producteurs et de l’AIC du Bénin). Ces responsables étaient accompagnés par des cadres de AProCA et d’institution partenaire.

visite de champDurant la semaine, la mission a pu parcourir les trois grandes zones cotonnières de notre pays et ont eu l’opportunité de discuter avec des décideurs dans la filière coton du Burkina.
Grà¢ce aux visites de champs et aux confrontations de points de vue, la mission a pu comprendre le fonctionnement de la filière coton du pays des hommes intègres et surtout sa vision.
Les participants à  la mission ont exprimé leur satisfaction sur la qualité des échanges et des sorties de champs. Ils n’ont pas caché leur admiration pour les producteurs et les autres acteurs du coton au Burkina, qui malgré la crise, proposent avec courage et détermination des pistes originales pour maintenir pour que le coton reste la locomotive de l’agriculture.

About admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *