Des recommandations de AGRHYMET pour la réussir

le Centre régional AGRHYMET prévient les pays du CILSS, notamment les pays de l’Afrique de l’Ouest, du Tchad et du Cameroun que la pluviométrie durant la période de Juillet à  Septembre 2009 risque d’àªtre moins importante que l’année dernière et la répartition des pluies risque d’àªtre moins favorable selon les données et selon les zones. Ceci pourrait avoir une incidence sur la production agricole.


Recommandation principale de AGRHYMET (Extrait) :

Sur le plan agricole, il est recommandé aux paysans d’éviter de semer sur des terres marginales à  faible capacité de rétention hydrique et/ou à  fort potentiel de ruissellement et de s’assurer que les emblavures faites bénéficient d’un entretien régulier pour réduire la compétition des cultures avec les mauvaises herbes.

Dans la mesure du possible, les techniques d’économie de l’eau, telles que le grattage superficiel en début de saison, le billonnage cloisonné, l’application de la fumure organique, la modération des doses de fumure minérale et le buttage devraient àªtre appliquées pour permettre aux cultures de mieux résister aux séquences sèches éventuelles. . Ces techniques pourraient àªtre complétées par des stratégies de conservation des eaux et de restauration des sols (zai, demi lunes, etc.) pouvant permettre de récupérer plus d’eaux de ruissellement.

Les cultures comme le maà¯s et le riz pluvial, plus exigeantes en eau, ne devraient àªtre semées que dans des zones basses bénéficiant, en plus des eaux de pluies, du ruissellement provenant des parcelles situées en haut de toposéquence.

Sur le plan phytosanitaire, un suivi particulier doit àªtre mené pour assurer une surveillance rapprochée des ennemis des cultures susceptibles de provoquer des dégà¢ts importants sur les cultures stressées.

Les structures de gestion de la sécurité alimentaire devraient s’attendre à  une tension sur les marchés céréaliers et à  une difficulté de reconstitution des stocks au niveau des paysans et communautés locales. Par conséquent, les ménages à  faible revenu, aussi bien en milieu rural qu’urbain auront une vulnérabilité accrue.

About admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recent Comments

Aucun commentaire à afficher.