HACKED BY
GÖKTÜRK NEFERLER TİM

MEVZU BAHİS
VATANSA;

GERİSİ TEFERRUATTIR!

BİZLER VAR OLDUKÇA,
SİZLERE RAHAT UYKU YOK!

LEGION-SWEAZY-FLENDEX

JNP: L’UNPCB plaide pour la détaxation de ses tracteurs

Le Président du Burkina Faso, accompagné de son Gouvernement, ont échangé avec les acteurs du monde paysan. c’était au cours de la Grande rencontre clà´turant la seizième édition de la Journée Nationale du Paysan.
Au cours de cette rencontre avec le Chef de l’Etat, le Président de l’UNPCB s’est exprimé au nom des millions de paysans qui produisent le coton au Burkina Faso.
L’intégralité de son message est en dessous.

 » DECLARATION DE L’UNION NATIONALE DES PRODUCTEURS DE COTON DU BURKINA (UNPCB) A L’OCCASION DE LA JOURNEE NATIONALE DU PAYSAN

Excellence Monsieur le Président du Faso,
En ce jour 27 avril 2013, marquant la clà´ture de la 16ème édition de la Journée Nationale du Paysan, l’ensemble des producteurs de coton du Burkina par ma voix voudraient solennellement vous adresser leurs vifs et sincères remerciements pour votre soutien indéfectible à  la filière coton de notre pays.

Au nombre des appuis constants de l’Etat burkinabè à  l’amélioration de nos conditions de production et de nos conditions de vie, nous voulons vous remercier particulièrement pour la subvention des intrants coton. Vos multiples appuis sont hautement appréciés et grandement bénis par l’ensemble du monde rural, qui lit à  travers ces décisions courageuses, votre foi et celle de votre gouvernement, à  l’agriculture comme un des socles du Burkina Faso émergeant et sans nul doute, la manifestation de l’espoir pour des lendemains meilleurs.

Nous affirmons ici que Seul Dieu Tout Puissant, auquel se sont associés les mà¢nes de nos ancàªtres, sauront vous remercier et vous le rendre au centuple.

Excellence Monsieur le président du Faso,

Nous nous souvenons que lors des dernières JNP tenues à  Ouahigouya, les producteurs de coton en citant leurs préoccupations vous avaient sollicité un appui spécifique à  travers la mise en place d’un fonds destiné à  faciliter l’acquisition des intrants coton. Aujourd’hui c’est chose faite à  travers la dotation reçue sur le fonds intrants coton et nous vous en remercions grandement.

Conscients de tous ces sacrifices et de toute cette attention dont ils sont l’objet, les producteurs de coton ont décidé à  leur tour, de ne pas vous décevoir.

Pour la campagne 2012-2013, ce sont six cent trente milles (630 000) tonnes de coton graine qui ont été produits par nos braves producteurs de coton, plaçant ainsi le Burkina à  la place de premier producteur de coton de l’Afrique.

S’agissant de la prochaine campagne 2013-2014, les producteurs ont manifesté leur intention d’atteindre sept cent trente mille (730 000) tonnes de coton graine, soit une augmentation de 16% par rapport à  la présente campagne.

Excellence Monsieur le Président du Faso,

Un adage de chez nous dit que « la poule dit qu’elle ne peut remercier le mortier car demain elle viendra encore chercher à  manger ».

Excellence Monsieur le Président du Faso,

Permettez nous donc de saisir l’opportunité de la tenue des présentes assises pour saluer les efforts qui sont faits dans le sens de la mécanisation progressive de nos exploitations agricoles et dont l’un des projets phares est l’opération tracteurs, conduite par le FEER. En témoigne, l’engouement des producteurs pour cette Opération. Il y a aujourd’hui trois milles (3 000) demandes en instance au FEER qui, pour 2013, n’a pu commander que cent vingt cinq (125) tracteurs.

Au regard de cette situation, l’UNPCB ambitionne de procéder, avec le concours des banques de la place, à  une commande de trois cent (300) tracteurs au bénéfice de ses membres et souhaiterait pour cette commande, une exonération de droits et taxes de douanes.

Excellence Monsieur le Président du Faso,

Nous vous demandons de vous investir personnellement afin que les producteurs de coton bénéficient de l’exonération des taxes afférentes à  cette commande. Votre appui ainsi que celui de votre gouvernement, permettra certainement d’accro&agraveître la mécanisation et la modernisation de nos exploitations, gage de notre professionnalisation, d’amélioration notable de nos performances agricoles et d’amélioration des conditions de vie du monde rural.

La maxime qui dit que « l’espoir fait vivre » est plus expressive dans le monde rural. C’est en effet l’espoir placé en DIEU pour la pluie, auquel s’ajoute l’espoir placé en un Homme et à  son équipe, un Homme qui a sa vision et ses convictions, qui font que le monde rural continue de ràªver à  de meilleurs lendemains.

Excellence Monsieur le Président du Faso,

Encore une fois, au nom de l’ensemble des producteurs de coton du Burkina Faso :

MERCI POUR CETTE TRIBUNE QUI NOUS EST OFFERTE ET QUI NOUS PERMET DE NOUS ADRESSER DIRECTEMENT A VOUS

ET SURTOUT MERCI€¦MERCI €¦MERCI, POUR VOTRE SENS ELEVE DE L’ECOUTE ET VOTRE SOUTIEN INDEFECTIBLE.

Je vous remercie ».

Lu par M. TRAORE Karim Président de l’UNPCB.

About admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *