LA MUTUELLE DE SANTE DES PRODUCTEURS DE COTON DE PENI EST INAUGUREE !

Le projet « Appui technique à  l’Union Nationale des Producteurs de Coton du Burkina Faso pour l’initialisation d’un réseau régional de Mutuelles de santé » est à  sa deuxième année de mise en oeuvre.

Financé par l’Union Européenne, ce projet, lancé en 2009, est piloté par la MSA, la Mutualité Sociale Agricole, organisme de sécurité sociale des agriculteurs français, en partenariat avec l’UNPCB, l’Union Nationale des Producteurs de Coton du Burkina Faso.

D’une durée de 5 ans, il prévoit, en sus de la MUSACOKS, la Mutuelle pilote du département de Karangasso Sambla mise en place en 2007, la création de trois nouvelles mutuelles de santé (Péni, Satiri et Bama) ainsi que leur mise en réseau.


Le projet « Appui technique à  l’Union Nationale des Producteurs de Coton du Burkina Faso pour l’initialisation d’un réseau régional de Mutuelles de santé » est à  sa deuxième année de mise en oeuvre.
Financé par l’Union Européenne, ce projet, lancé en 2009, est piloté par la MSA, la Mutualité Sociale Agricole, organisme de sécurité sociale des agriculteurs français, en partenariat avec l’UNPCB, l’Union Nationale des Producteurs de Coton du Burkina Faso.
D’une durée de 5 ans, il prévoit, en sus de la MUSACOKS, la Mutuelle pilote du département de Karangasso Sambla mise en place en 2007, la création de trois nouvelles mutuelles de santé (Péni, Satiri et Bama) ainsi que leur mise en réseau.

Le vendredi 30 avril 2010 s’est déroulée à  la mairie de Péni la manifestation officielle de lancement de la MUSACOPE, la première mutuelle créée dans le cadre du projet européen.

Cette manifestation qui a regroupé l’ensemble des acteurs et parties prenantes au projet a fait l’objet d’une couverture « média » par l’Express du Faso, Jigiya et Radio Bobo.

Animée en qualité de ma&agraveître de cérémonie par Adrien Ouattara, gestionnaire des mutuelles de santé des cotonculteurs, cette manifestation a été ouverte par Monsieur Drissa Coulibaly, représentant l’UDPC de Péni et Président de la MUSACOPE.

Ensuite se sont succédées les interventions de Monsieur le Maire de Péni, du représentant de de Monsieur Karim Ouattara représentant l’UPPCH et l’UNPCB, du Docteur Ganamey, représentant la Direction Régionale de la Santé, de Monsieur Régis Guénin, coordonnateur du projet au titre de la MSA et de Madame Lorraine Gallagher, représentante de la délégation de l’Union Européenne au Burkina Faso.

L’ensemble des intervenants a insisté sur l’importance de la réponse apportée par la mutuelle de santé aux préoccupations des producteurs de coton en leur permettant d’accéder aux soins de santé primaires.

La MUSACOPE va contribuer à  réduire la pauvreté, les producteurs pouvant désormais faire face aux dépenses de maladie et àªtre en bonne santé pour mieux produire.

En invitant les responsables des Groupements de Producteurs de Coton à  tous s’inscrire dans cette démarche, Monsieur Drissa Coulibaly, Président de la MUSACOPE, a insisté sur l’importance d’une adhésion maximale des producteurs à  la mutuelle.

« C’est au moment o๠l’on est en bonne santé qu’il faut prévoir les risques de maladie » a-t-il exprimé, marquant ainsi l’importance d’adhérer à  la mutuelle de santé.
Les représentants de l’Union Européenne et de la MSA, pour leur part, ont salué l’investissement des élus du secteur cotonnier dans ce projet et ont insisté sur leur rà´le essentiel en matière de sensibilisation des producteurs de coton.

Sensibiliser est en effet le ma&agraveître mot de la réussite d’une mutuelle : pour pouvoir parfaitement fonctionner et jouer efficacement son rà´le auprès des producteurs et de leurs familles, elle doit réunir le maximum d’adhérents, donc expliquer son rà´le et l’importance de se garantir collectivement et préventivement contre les risques de santé ou d’accident.

Il faut donc de manière très active sensibiliser les bénéficiaires potentiels par les moyens les plus adaptés et en particulier par le contact direct, cela grà¢ce aux élus des organisations cotonnières.

MSA /UNPCB

About admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recent Comments

Aucun commentaire à afficher.