LA VICE PRESIDENTE DE VICTORIA’S SECRET EN VISITE A TIEFORA

La Vice Présidente de Victoria’s Secret, a rendu visite aux femmes productrices de coton biologique de la localité de Tiéfora. Cette visite a eu lieu le mardi 14 décembre. Mme WRIGHT Margaret et les responsables de Alok et de la MAS, se sont rendus dans cette localité reculée du Burkina Faso pour rencontrer les femmes productrices de coton et voir un forage qu’ils ont contribué à  installer et constater son utilités pour la population.


La mission a été accueillie à  Bobo par le Président de l’UNPCB, accompagné de ses appuis techniques. Ils ont guidé leurs hotes jusqu’à  Tiéfora o๠les attendaient les autres membres du Conseil de Gestion, les responsables du programme coton biologique et les femmes productrices de coton biologique de l’UNPCB.

A leur arrivée, c’est avec des chants et des « you you » de joie que les femmes du groupement de producteurs de coton biologique « Allassoni » (Dieu a donné) les ont installés sous les grands manguiers du bourg de Tiéfora.

Le représentant des sages, Drissa SORY, leur a souhaité la bienvenue dans la localité. Après les présentations de la délégation UNPCB et des membres de la mission, le Président de l’UNPCB, Karim TRAORE a rappelé l’importance du programme coton biologique pour l’UNPCB et les ambitions que la fa&agraveîtière nourrit pour les femmes qui s’investissent dans la production du coton avec des intrants naturels et non polluants.

Les femmes ont eu des échanges directs avec la n°2 de Victoria’s Secret.
Ces échanges ont porté sur les techniques de production, les conditions de travail et de vie de ces femmes. Les productrices ont aussi expliqué les possibilités que leurs offrent lme coton biologique; les dépenses aux quelles elles arrivent à  faire face lorsqu’elles perçoivent les recettes de leur coton.
La mission a visité le champ de case de la présidente du GPCB « Allasoni » et le marché de coton biologique. Les représentants de Victoria’s Secret, de MAS et de ALOK ont été très intéressés par les efforts des femmes.

La firme Victoria’s Secret est très engagée dans les actions pour le bien àªtre des femmes. C’est la principale raison qui l’a incité à  s’intéresser au coton biologique du Burkina.

De 2007 à  2010, elle a acheté 1 800 tonnes de coton biologique à  l’UNPCB. Une grande partie des acteurs de cette sous filière coton biologique de l’UNPCB,est de la gente féminine. En achetant le coton produit par les femmes de la Comoé, du Ioba, de Fada, Tenkodogo, Ziro, Victoria’s Secret contribue à  améliorer de manière significative les revenus de ces femmes rurales.

En plus des opérations commerciales, la firme américaine encourage la réalisation d’actions de développement. Elle a accepté de verser une prime équitable à  l’UNPCB pour la réalisation d’infrastructures bénéfiques aux communautés vivant dans les zones du programme.

Victoriaforage.jpgC’est grà¢ce à  cette prime que l’UNPCB a, avec l’appui technique de la fondation SUKA, installé vingt (20) forages positifs dans toutes les zones du programme coton biologique. La mission a pu constater le bon fonctionnement du forage du village de Tiéfora 2.

Ses accompagnants et elle ont tenu à  laisser des souvenirs utiles en termes de cahiers, de livres, de stylos, aux enfants de Tiéfora1 et 2.

Le chef du village les en a remerciés en leur offrant en retour un cabri, comme le veut la tradition dans nos contrées.

L’entreprise leader en lingerie féminine est aussi très active dans la lutte contre les maladies féminines. La Vice Présidente a distribué aux femmes de Tiéfora des T.Shirt d’une campagne sensibilisation sur le cancer du sein.

Par cet acte généreux, elle a établi un lien symbolique entre ces femmes rurales du sud et les femmes des villes modernes dans la lutte contre ces maladies qui menacent les femmes dans le monde sans considération de lieu géographique ni de statut social.

La Vice Présidente de Victoria’s Secret, Mme WRIGHT Margaret a exprimé sa satisfaction pour l’accueil, les échanges et l’infrastructure découverte.

De son avis, ce qu’elle a vu permet de mesurer les efforts consentis par les productrices de coton bio et l’UNPCB pour la production du coton biologique et la satisfaction des exigences des partenaires. VictoriaMmeWRIGHT.jpg
Elle a évoqué des perspectives pour maintenir le lien avec l’UNPCB et ses femmes productrices de coton biologique.

About admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recent Comments

Aucun commentaire à afficher.