la_delegation_du_wacip_usaid.jpg

Le chef du projet USAID WACIP chez les producteurs de coton

Le mardi 26 mars 2013, l’UNPCB a reçu le chef du projet USAID WACIP Afrique de l’Ouest et Afrique Centrale, accompagné d’une délégation de l’USAID WACIP Burkina.


Monsieur SHINES Maurice, Responsable du projet USAID WACIP, en séjour à  Bobo-Dioulasso dans le cadre des « Journées Portes Ouvertes » sur les réalisations du projet USAID WACIP à  la SOFITEX, a rendu une visite de courtoisie à  l’UNPCB.

la_delegation_du_wacip_usaid.jpg
M. SHINES, 3ème à  partir de la droite, était accompagné de M SOURABIE Ibrahim, Coordonnateur Burkina de l’USAID WACIP, 1er à  partir de la gauche, de M. OUEDRAOGO Bruno, COP au WACIP, 2ème à  partir de la gauche, de M CABORE François, de l’Ambassade des Etats Unis au Burkina, 2ème à  partir de la droite, de Mme KOHNEN Ursula, Coordonnatrice Programme de l’USAID WACIP, 1ère à  partir de la droite et de Mme ROSS Meg du programme WACIP au Togo.

La délégation a été accueillie au siège de l’UNPCB par des membres du Conseil de Gestion, à  savoir M GALA Célestin Secrétaire Général, représentant le Président en mission, M SOULAMA Inombè, Chargé à  l’organisation, M SANOU Charles, trésorier Adjoint. Ils étaient assistés de la Coordonnatrice, Mme ZOUNGRANA Delphine, de la Chef de Service Communication, Rose SOMDA, et du chargé de production du Coton Biologique, M SAWADOGO Mahamady.

Dans son mot de bienvenu, le Secrétaire Général a exprimé la gratitude de l’UNPCB pour l’appui de l’USAID WACIP au renforcement des capacités des producteurs de coton. La Coordonnatrice de l’UNPCB a fait un bref exposé sur la fa&agraveîtière des producteurs de coton : de sa structuration aux services que l’UNPCB rend aux producteurs dans les villages.

La présentation technique a été complétée par les élus qui ont donné des détails et des cas pratiques sur le fonctionnement de leur fa&agraveîtière, le rà´le des producteurs de coton dans la filière coton.

cgunpcb.jpg
1ère à  partir de la gauche, Mme ROSS Meg du programme WACIP au Togo, à  ses cà´tés des membres du Conseil de Gestion, le chef de production du coton biologique, au milieu, répondant aux questions du chef de projet USAID WACIP.

Les échanges entre les deux parties ont porté, principalement, sur des projets que l’UNPCB met en œuvre, les défis à  relever dans les années à  venir, et aussi l’évolution dans la prise en compte du genre dans les structures de l’UNPCB.

« Le projet USAID WACIP couvre le Bénin, le Burkina Faso, le Tchad et le Mali, communément appelés pays du C-4 et le Sénégal. Il vise à  accro&agraveître le revenu des cotonculteurs dans les zones cotonnières ainsi que la valeur ajoutée au coton par les artisans et les égreneurs. Le projet qui a démarré en décembre 2006 est mis en oeuvre par le Centre International pour le Développement des Engrais (IFDC) »*.

Au niveau des producteurs, le programme a pour but d’accro&agraveître:

la productivité du coton, la qualité du coton fibre et les revenus que les producteurs tirent du coton et d’autres cultures en rotation avec le coton ;

d’augmenter la valeur ajoutée par l’exploitation des niches d’opportunités de transformation et de marketing pour les produits à  base de coton ;

de prendre en compte les questions transversales liées au genre, et à  d’autres vulnérabilités ainsi que la durabilité environnementale.

About admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recent Comments

Aucun commentaire à afficher.