HACKED BY
GÖKTÜRK NEFERLER TİM

MEVZU BAHİS
VATANSA;

GERİSİ TEFERRUATTIR!

BİZLER VAR OLDUKÇA,
SİZLERE RAHAT UYKU YOK!

LEGION-SWEAZY-FLENDEX

Les acteurs des radios des producteurs de coton outillés

Les membres des comités de gestion et les agents des radios de producteurs de coton ont pris part à  un atelier de formation sur des modules portant sur le métier de journalisme. Cette formation entre dans le cadre des activités mises en œuvre avec l’appui du PAFICOT.

presidium.jpg

De gauche à  droite, le représentant de la SOFITEX, le 2è Vice Président de l’UNPCB, le Coordonnateur du PAFICOT, la 2è Adjointe au Maire de Bondokuy, le Président de l’UPPC Mouhoun, à  l’ouverture de l’atelier.

L’atelier de formation des membres des comités et des agents des radios Echo des Cotonniers et Wueloho visait à  renforcer les connaissances des acteurs des radios sur les textes juridiques qui régissent les médias et renforcer les capacités des agents en techniques de rédaction et d’animation d’émissions radiophoniques. Durant l’atelier qui s’est déroulé du 26 au 30 août 2013, les participants ont réalisé quatre émissions radiophoniques portant sur les volets d’appui du Projet d’Appui à  la Filière COton Textile.

Elles contribueront à  la sensibilisation des producteurs de coton à  l’amélioration de la production et de la productivité en diffusant ces émissions sur leurs ondes.

Les radios, outils efficaces de désenclavement

Dès les premières années de son existence, l’UNPCB, confrontée aux difficultés de diffusion de l’information, entre autres, à  cause de l’enclavement de certaines grandes régions productrices de coton, a plaidé pour l’acquisition de radios associatives.

En 2003, elle a pu installée, avec l’appui de ses partenaires, une radio associative dans l’une des plus anciennes provinces productrices de coton. La gestion de cette radio a été confiée aux responsables des producteurs de coton de la province des Banwas. Cette radio est ainsi devenue un outil de communication participative aux mains et au service des producteurs de coton et des populations rurales de la région de la Boucle du Mouhoun et des régions environnantes.

animateur.jpg

Des agents d’une radio de producteurs de coton à  la console technique durant la diffusion d’une émission

Le succès de la Radio Echo des Cotonniers a fait des émules. Près de dix ans après son installation, une organisation de producteurs de coton, l’Union Départementale des Producteurs de Coton de Bondokuy a installé, avec ses fonds propres une radio en vue de suppléer la REC dans la diffusion de l’information au plus grand nombre de producteurs de la partie sud du Burkina. La présence de cette radio contribue à  permettre à  un plus grand nombre de producteurs de coton d’accéder aux informations sur leurs filières et à  d’autres types d’informations.

Cependant, ces informations ne sont utiles que si elles sont bien traitées et bien diffusées.

Pour ce faire, l’UNPCB a plaidé auprès du PAFICOT et les responsables de ce projet ont œuvré au renforcement en équipements performants et aussi en connaissance des acteurs des radios des producteurs de coton.

La formation de deux membres du comité de gestion et de cinq animateurs et techniciens de chacune des deux radios est l’activité clé inscrite dans le volet Extension du rayon d’émission de la Radio Rurale.

rec_wuelho.jpg

Des animateurs de la REC et de la radio Wueloho échangeant sur le montage et le mixage des éléments collectés audio ensemble.

Au delà  des objectifs atteints à  savoir, permettre aux acteurs des radios de disposer de connaissances pour respecter et faire respecter les textes juridiques régissant le fonctionnement des médias, aux animateurs et techniciens d’améliorer la rédaction, l’animation et la diffusion de leurs émissions, cet atelier a été l’occasion pour les animateurs et techniciens des deux radios de travailler ensemble et de coréaliser une série de quatre émissions radiophonique sur les volets d’intervention du PAFICOT.

« J’ai appris beaucoup de choses que je ne connaissais pas dans mon travail [d’animateur radio] » s’est exclamé OUEDRAOGO Seydou, animateur à  la radio Echo des Cotonniers, à  la fin de l’atelier de formation ont été pleinement atteints.

About admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *