Les producteurs expriment à  leur manière leur compassion à  la SOFITEX

L’UNPCB a initié une séance de prière pour conjurer les incendies qui semblent avoir pris pour cible l’Usine Bobo III de la SOFITEX.


L’UNPCB a initié une séance de prière pour conjurer les incendies qui semblent avoir pris pour cible à  l’Usine Bobo III de la SOFITEX.

grandimamreduit.jpg Le Grand Imam de Bobo Dioulasso, la communauté musulmane de la SOFITEX avec à  sa tàªte M BA Ahmedine, Directeur des Ressources Humaines et El HADJ MIDJOUR ont pris part à  la séance de prière. Un taureau blanc a été sacrifié pour la circonstance et sa viande partagée aux fidèles dans le besoin.

En moins de cinq mois, la plus grande usine de la première société d’égrenage du coton du Burkina a été victime de deux incendies. Le premier incendie est survenu le 15 février et a ravagé la salle des armoires à  l’intérieur de l’usine. Le second a ravagé, dans la nuit du 15 juin 2012, 1300 balles de coton égrené et stocké dans le magasin n°1 de l’usine Bobo III. Ces balles représentaient, en valeur monétaire, environ 300 millions de francs CFA.

Selon le Directeur Général de la SOFITEX, son entreprise respectera tous les engagements pris avec les partenaires financiers et les producteurs, malgré les pertes enregistrées à  cause de ces sinistres.

Au sortir de la mosquée, le Président de l’UNPCB, M Karim TRAORE a invité toutes les confessions religieuses à  rester en union de prière pour éloigner les malheurs de la filière cotonnière et pour demander à  Dieu de gratifier les campagnes d’une bonne saison agricole.

La séance de prière débutée aux environs de 09 h 30 et s’est achevée à  11 h30.

salutation_et_souhait_reciproque_reduit-2.jpg

Puisse le Tout Puissant exaucer les demandes à  lui adressées.

About admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recent Comments

Aucun commentaire à afficher.