L’UNPCB en Assemblée Générale*

L’Union nationale des producteurs de coton du Burkina (UNPCB) a tenu son assemblée générale ordinaire ce vendredi 24 octobre 2014 à  Bobo-Dioulasso. Présidée par le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, les membres de l’UNPCB ont, au cours de cette assemblée générale, examiné les rapports d’activités de l’année 2013 à  octobre 2014.


L’assemblée générale ordinaire de l’Union nationale des producteurs de coton du Burkina (UNPCB) a réuni les acteurs de cette filière à  la salle Rosario Chiquette de Bobo-Dioulasso. Représentant le président de la session 2014 de cette assemblée générale ordinaire à  la personne du ministre de l’Agriculture et de la sécurité alimentaire, Mahama Zoungrana, le gouverneur de la région des Hauts-Bassins a adressé les félicitations du gouvernement burkinabè à  l’UNPCB et à  ses producteurs de coton qui œuvrent pour le bien-àªtre des millions de Burkinabè.

De la quintessence du message du ministre livré par le gouverneur Joseph Nébilma Bakouan, il ressort que les producteurs de cotons sont également les meilleurs producteurs céréaliers de notre pays. Avec plus de 700 000 tonnes de coton récoltées en 2013-2014 et une espérance de 800 000 tonnes pour la présente saison agricole, l’UNPCB se place comme une des organisations fortes de notre pays.
Premiers producteurs de coton en Afrique et qualifiés de nourriciers du Burkina, l’UNPCB et ses membres contribueront certainement à  la vision 2025 de la politique agricole du Burkina : « A l’horizon 2025, l’Agriculture burkinabè est moderne, compétitive, durable et moteur de la croissance fondée sur des exploitations familiales et des entreprises agricoles performantes et assurant à  tous les burkinabè un accès aux aliments nécessaires pour mener une vie saine et active »

Les différents points à  l’ordre du jour de l’assemblée générale ordinaire de l’UNPCB
Bien avant l’allocution du représentant du ministre Mahama Zoungrana, Karim Traoré, le président de l’UNPCB avait dressé les principaux points de l’assemblée ordinaire 2014 de son organisation. Outre l’examen et l’adoption du rapport financier ; l’examen et l’adoption du rapport du Comité de contrà´le et des rapports d’audit de l’exercice clos au 31/12/2013 ; l’examen de l’état d’exécution du PTBA 2014 et programme dernier trimestre, d’autres travaux et non des moindres étaient à  l’ordre du jour.
Au rang des défis à  relever, Karim Traoré et l’UNPCB comptent réussir la mise en conformité des textes de base de l’UNPCB et des OPC avec les dispositions de l’Acte Uniforme de l’OHADA relatif aux Sociétés Coopératives. Pour cela, il a été prévu une présentation des dispositions de l’Acte Uniforme de l’OHADA applicables aux Sociétés Coopératives.

Producteurs de coton dans un pays en effervescence sur le plan politique, le président de l’UNPCB a tenu à  s’adresser aux burkinabè. En demandant aux uns et autres d’user de leurs droits de parents et d’éducateurs pour influencer sur les jeunes afin d’éviter le pire au Burkina

About admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recent Comments

Aucun commentaire à afficher.