Mécanisation agricole: l’UNPCB forme un premier groupe de tractoristes

L’UNPCB a démarré la formation des tractoristes. Deux ateliers de formation seront organisés au profit de tous les 300 futurs conducteurs de tracteurs.
Les modules dispensés portent sur la connaissance du tracteur, sa conduite, son utilisation, etc. Des notions sur les règles sécuritaires à  respecter dans l’utilisation de la machine agricole et des travaux pratiques de labour, d’attelage, seront dispensés aux tractoristes.
Le premier atelier de formation a été lancé le samedi 03 mai 2014 au Centre agricole polyvalent de Matourkou. *

Les ont été divisés en deux groupes. Le premier groupe sera formé durant la semaine du 03 au 09 mai. Le second groupe sera formé te


Ladite formation a débuté effectivement par un premier groupe de 187 tractoristes dans une des surfaces cultivables du CAP de Matourkou. Notons que beaucoup d’entre les apprenants n’ont jamais conduit un véhicule, encore moins touché à  une machine agricole.

Les formateurs qui sont des techniciens aguerris du fournisseur DTE et du Centre agricole polyvalent de Matourkou ont une semaine entière pour rentre aptes ces paysans dont certains viennent des confins des zones cotonnières.

Selon Amadou Dao du CAP, la leçon de cette 1ère journée commence par la connaissance du fonctionnement du tracteur. « Nous leur montrons chaque compartiment de la machine, avec tous les détails ». « Il faut que chacun des apprenants puisse repartir chez lui avec toutes les connaissances requises » : a-t-il précisé.

Les leçons ont débuté sur la batterie et ainsi de suite jusqu’aux accessoires de l’attelage à  l’arrière du tracteur. De l’avant à  l’arrière de la machine, tout a été scrupuleusement expliqué. Un accent particulier a été mis sur le moteur car, « la longévité du tracteur dépend de l’entretien du moteur » : a insisté Amadou Dao.

« Ne mettez jamais ni de l’huile sale, ni du carburant frelaté dans votre moteur €“ ne payez jamais l’huile et le gasoil chez des détaillants €“ allez-y toujours dans les stations-service avec des récipients propres » : entendait-on dire dans chaque groupe.

Il est à  noter que les apprenants ont été répartis par groupes de 20 personnes et certains ont joué le rà´le de traducteurs.

About admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recent Comments

Aucun commentaire à afficher.