HACKED BY
GÖKTÜRK NEFERLER TİM

MEVZU BAHİS
VATANSA;

GERİSİ TEFERRUATTIR!

BİZLER VAR OLDUKÇA,
SİZLERE RAHAT UYKU YOK!

LEGION-SWEAZY-FLENDEX

public.jpg

UNE JOURNEE CONSACREE AU PARTAGE ET A LA CONVIVIALITE A L’UNPCB

Une rencontre d’échanges et d’information et la cérémonie de présentation des vœux 2011 ont été les activités majeures réalisées au cours de cette journée du samedi 26 février 2011. Près de trois cent (300) élus, techniciens de toutes les régions cotonnières, des représentants des institutions publiques et des Sociétés Cotonnières ont pris part à  ces activités qui se sont déroulées à  Bobo-Dioulasso.


Installé le 29 mars 2010, le Conseil de Gestion de l’UNPCB a célébré d’une manière particulière l’avènement de l’année 2011.
Il a organisé, une Journée de Partage avec les premiers responsables de ses unions de base.
Une rencontre d’échanges et d’information et la cérémonie de présentation des vœux 2011 ont été les activités majeures réalisées au cours de cette journée du samedi 26 février 2011.

Près de trois cent (300) élus, techniciens de toutes les régions cotonnières, des représentants des institutions publiques et des Sociétés Cotonnières ont pris part à  ces activités qui se sont déroulées à  Bobo-Dioulasso.

La rencontre d’information et d’échanges

public.jpg

La rencontre d’information et d’échanges s’est déroulée de la matinée jusqu’au début de l’après-midi (8h00 à  15h00). Elle a réuni exactement deux cent douze (212) présidents d’unions provinciales et départementales de producteurs de coton, dix neuf (19) membres du conseil de gestion et des commissions de l’UNPCB, trente trois (33) responsables d’équipes techniques sur le terrain et salariés au siège de l’UNPCB. Elle a été aussi rehaussée par l’arrivée des responsables des sociétés cotonnières et des institutions de l’Etat.

Deux thèmes étaient au menu des échanges, Le premier a porté sur la mobilisation des ressources pérennes de l’UNPCB, le second a porté sur la relance de la production cotonnière.
Le point sur la mobilisation des ressources pérennes a été l’objet de discussion à  l’interne, entre membres et agents de l’UNPCB.

DSCN0415.jpg
Avant de lancer la discussion, le Président a rappelé la vision l’UNPCB. A savoir que la fa&agraveîtière devienne « un vecteur de la relance de la production cotonnière, de l’amélioration de la productivité dans les exploitations agricoles, des conditions de vie et de la cohésion dans les organisations de producteurs de coton ».
Cependant, malgré la bonne volonté et la motivation des producteurs, des difficultés freinent l’avancée des chantiers devant conduire à  la réalisation de la vision.

De ces difficultés, la plus importante reste l’insuffisance de moyens matériels et de ressources pour la mise en œuvre de toutes les activités.

Le Conseil de Gestion a pensé à  ce que les élus des unions de base contribuent à  la réflexion pour résoudre ce problème.

CG.jpg
Une partie des membres du Conseil de Gestion de l’UNPCB

Quatre questions ont été formulées pour diriger les débats : O๠trouver les moyens à  mobiliser ? Comment pourrons-nous les mobiliser? Avec Qui? Quand?
Avant d’apporter leurs contributions, beaucoup d’intervenants ont d’abord remercié, d’autres félicités le conseil de gestion pour l’initiative.
Des propositions intéressantes ont été enregistrées. Après près de trois heures d’échanges, les débats sur le premier thème ont été suspendus afin d’accueillir les hà´tes pour s’informer et discuter du second thème.
Le Secrétaire Permanent du Suivi de la Filière Coton Libéralisée, M. YAMEOGO Wilfried, le Directeur Général de la SOFITEX, M. TIENDREBEOGO Célestin, accompagné de directeurs techniques, le représentant du Directeur général de la SOCOMA étaient les hà´tes venus donner des informations et partager leurs points de vue sur la relance de la production cotonnière.
le Directeur Général de la SOFITEX a dressé le bilan de la campagne 2010-2011. Il a reconnu les efforts des producteurs mais a tenu à  souligner que la production en deçà  des attentes et espoirs suscités par les cours vertigineux du coton sur le marché mondiale.
De ses propos, il ressort que les perturbations pluviométriques, les conséquences des six années de crise économiques du coton et surtout le comportement délictueux de certains individus sont les principales causes de ces résultats peu satisfaisants.
Ces individus se spécialisent dans la mauvaise gestion des engrais coton.

Ils utilisent ces intrants coton pour d’autres spéculations ou pire encore, revendent ces engrais acquis à  prix bas (car l’Etat supporte une partie des coûts) sur les marchés intérieurs ou à  l’extérieur du Burkina.

Le Directeur a aussi exhorté les élus à  accentuer la sensibilisation contre la mauvaise gestion et à  àªtre plus rigoureux; à  appliquer fermement les sanctions contre les détourneurs.

Des débats passionnés ont suivi son intervention. Des engagements ont été pris par les producteurs et les représentants des sociétés cotonnières. Les deux parties ont convenu de multiplier les rencontres d’échanges.

A la clà´ture de la rencontre, il a été rappelé aux participants leur présence effective à  la cérémonie de présentation de vœux prévue pour la fin de l’après midi au siège de la fa&agraveîtière.

La cérémonie de présentation de vœux

En levée de rideaux à  cette cérémonie, la troupe théà¢trale de l’Association SIDA KA TAA a présenté une pièce comique traitant du SIDA et sensibilisant contre le mauvais traitement dont sont victimes les femmes en zone rurale. Le public a favorablement répondu aux messages par des rires et les blagues suscités par la pièce.
La troupe a ensuite cédée la scène aux orateurs pour les discours officiels.

presentation.jpg Danse de marionnettes de la troupe SIDA KA TAA comme interlude entre deux discours.

Le délégué du personnel, YARA Athanase, a été le premier à  prendre la parole. Il a prononcé le message de tous les salariés à  l’endroit du Conseil de Gestion.
Le Coordonnateur a fait le bilan des activités conduites par son équipe au cours de l’année 2010.
Le doyen des élus de l’UNPCB, El Hadj BEMBA Tahirou, a formulé des bénédictions à  l’endroit de tous les producteurs et de toute personne travaillant pour et en faveur de la filière coton.
A l’issue de ces interventions, le président a, dans son discours, exprimé ses remerciements à  l’endroit du personnel et des élus. Il a promis d’examiner, avec l’ensemble de ses collègues au Conseil de Gestion, les doléances exprimées par le personnel dans le sens de répondre aux plus pertinentes. Il a appelé les élus à  renforcer la réputation d’exemplarité de leurs organisations de producteurs de coton.

Il les a invité à  multiplier les prévisions de production et a conclu son message sur des vœux à  l’endroit des participants et à  l’appel au Tout Puissant pour bénéficier d’une bonne saison pluviométrique et d’une excellente année 2011.

About admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *